Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les couleurs naturelles

Les Rouges Violets

Les Orangs

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

VERT DE PRUGNAMEROLO. RECETTE N 1.

Nom usuel : Prugnamerolo
Nom vernaculaire : Prugnamerolo
Origine du nom : Italie (nom utilis par Cennino Cennini d'Andra dans son ouvrage Il libro dell' Arte).
Domaine : Végétal

Manuscrit source : L'Art d'Enluminure Trait du XIVe sicle traduit du latin avec des notes tires d'autres ouvrages anciens et des commentaires
Auteur : LOUIS DIMIER

RECETTE DU VERT DE PRUGNAMEROLO.  (Anonyme).

Il faut s'y prendre de mme avec le prugnamerolo1, qui vient dans le temps des vendanges. On en mettra les graines dans un pot verniss; la fraction ou le broiement s'en fera avec les doigts. Vous dtremperez d'autre part dans une lessive claire et pas trop forte, ce qui se pourra d'alun de roche en la chauffant; vous verserez ce bain sur vos graines broyes, de faon qu'elles en soient couvertes. Laissez reposer trois jours dans un endroit tranquille. Vous n'aurez plus qu' recueillir la liqueur presse de vos mains sous un linge de lin, dans une autre cuelle vernisse. Vous pourrez la conserver soit dans des linges secs, de la faon que j'ai indique pour le vert d'iris, soit dans un flacon de
verre que vous aurez soin de boucher. La couleur obtenue ainsi donnera un parfait mlange avec le vert-de-gris; broye avec le bleu d'Allemagne elle donne aussi un trs beau vert. Le massicot jaune et la cruse s'y laissent galement mlanger avec le plus parfait succs pour le maniement du pinceau. On en peint avantageusement les feuillages et autre choses semblables, auxquelles on ajoute les ombres au moyen de vert d'iris extrait des linges qui le conservent, l'aide du blanc d'oeuf. On peut aussi peindre les ombres de vert de prugnamerolo, ou de bleu pur tourn au vert, lgrement tremp d'eau de gomme ou d'eau claire. Un autre vert se fait d'orpin et de bon indigo; mais il n'est pas propre la peinture des livres, parce qu'il altre par ses manations la cruse, le 

 minium et le vert-de-gris, et leur rend la couleur du mtal d'o ils sont issus. Et c'est pourquoi je n'en donne pas la recette, non plus que celle du vert-de-gris. 

Notes :
1- Les diffrents auteurs ne s'accordent pas sur la dfinition exacte de ce vgtal. Peut-tre est-ce le prunellier, appel aussi pine noire (Prunus spinosa).

Télécharger la fiche n° 096. CNA01. VER-01
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures