Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

COULEURS JAUNES. HERBE AUX TEINTURIERS. RAUSCHGLEB. MASSICOT. NERPRUN. JAUNE DE POIS. RECETTE N° 4.

Domaine : Végétal / Minéral
Broyage : Selon recette.
Détrempe : Selon recette.

Manuscrit source : Illuminier Buch
Auteur : VALENTIN BOCH VON RUFFACH

RECETTE DE LA COULEUR JAUNE AVEC L'HERBE AUX TEINTURIERS.

Valentin met l'herbe aux teinturiers dans l'eau de chaux. Après avoir fait bouillir, il passe, puis dans le liquide verse de l'alun et de la craie pilée. 

AUTRE JAUNE DIT RAUSCHGELB1.

A piler fin, et auquel comme détrempe convient la colle de parchemin. 

RECETTE DE LA COULEUR JAUNE AVEC LE MASSICOT.

Abreuvé d'une détrempe pure et forte, puis séché, il fait une très belle couleur. Après l'avoir trempé, laissez reposer, que la matière aille au fond, puis jetez l'eau et laissez sécher. Pilez dans la colle de parchemin fort trempée, que 
vous renforcerez ensuite. N'y mettez pas de gomme arabique, qui lui ôte tout son brillant. 

RECETTE DE LA COULEUR JAUNE AVEC LE NERPRUN.

Cueillez le nerprun au mois d'août, c'est le moment pour l'avoir bon. Faites-le sécher à l'ombre. Ayez de l'eau pure dans un vase où vous broierez un peu d'alun. Versez-y le nerprun, laissez mollir, puis sécher légèrement. Cela fait une belle couleur, mais qui ne se garde pas, en sorte qu'il faut n'en préparer que votre dû.

RECETTE DE LA COULEUR JAUNE DE POIS.

 Prenez des tiges de pois, et tirez-en l'écorce grise, ratissez ensuite la peau 

 jaune avec un couteau jusqu'au bois. Laissez la buchette sèche à l'ombre pour en tirer la couleur, mettez-la dans un vase où vous l'arroserez d'eau de fontaine mêlée d'un peu d'alun. Laissez-la ainsi trois ou quatre jours en revenant sans cesse à la remuer avec un bâton. 
Manuscrit source : Les Experimenta.
Avec l'orpin Les Experimenta enseignent encore ce mode de couleur jaune. 
Prenez d'orpin une once, de soufre vif une once, détrempez dans le lait de figue et c'est fait.
 

Notes :
Manuscrit dont sont tirées les recettes (sauf celle de l'orpin). 

L'Art d'Enluminure, Traité du XIVe siècle. Traduit du latin avec des notes tirées d'autres ouvrages anciens et des commentaires par Louis Dimier.

1- Rausch-gelb: mot allemand désignant probablement l'orpiment.
Sur le " Nouveau dictionnaire Allemand-François et François-Allemand à l'usage des deux nations, tome 1, contenant l'allemand expliqué par le français. Troisième édition. Plus perfectionnée que les précédentes. A Strasbourg, chez Amand König, libraire. 1782. Avec approbation et privilèges", le mot rausch-gelb est traduit par « sandaraque » mot venant du grec ancien sandarakê signifiant réalgar.   

Télécharger la fiche n° 107. CNA01. JAU-03
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures