Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

FOLIUM POURPRE & ROUGE. RECETTE N° 1.

Nom usuel : Tournesol.
Nom vernaculaire : Morelle, maurelle.
Origine du nom : Latin médiéval: maurella
Domaine : Végétal

Manuscrit source : Diversarum Artium schedula. Essai sur divers Arts, recette reprise par M. J. J. Bourassé dans son dictionnaire d'Archéologie Sacrée. Paris. 1851.
Auteur : M. J. J. BOURASSÉ

DES ESPÈCES ET MÉLANGES DU FOLIUM1. (THÉOPHILUS).

Il y a trois espèces de folium1, l'une rouge, l'autre pourpre, la troisième couleur de saphir; vous les préparerez comme il suit. Prenez des cendres et passez-les à travers un linge ; vous les arroserez d'eau froide, et vous en ferez de petites tourtes2, en forme de pains ; vous les mettrez ensuite au feu, et vous les laisserez jusqu'à ce qu'elles soient entièrement incandescentes. Après avoir ainsi été chauffées très longtemps, lorsqu'elles se seront refroidies, mettez-en une partie dans un vase de terre cuite, versez de l'urine par dessus, et remuez avec un morceau de bois. Lorsque cela aura déposé et sera devenu clair, versez-en sur le 
folium rouge ; broyez-le un peu sur une pierre, ajoutez-y un quart de chaux vive ; lorsqu'il aura été suffisamment broyé et arrosé, passez-le par un linge ; vous en étendrez ensuite où vous voudrez, avec un pinceau, d'abord légèrement, ensuite une teinte plus épaisse. Si vous désirez peindre sur une page un manteau avec du folium pourpre, arrosé du même mélange, mais sans chaux, peignez d'abord à la plume sur cette même page les noeuds et les enroulements, et, en dedans, des oiseaux et des animaux, ou des feuillages ; lorsque cela sera sec, vous étendrez partout du folium rouge léger, ensuite plus foncé; vous en mettrez une troisième teinte, s'il en est besoin ; vous étendrez ensuite par dessus du clair de blanc d'œuf vieux, battu sans eau. 

 Vous ne broierez pas le folium pourpre et le folium couleur de saphir ; arrosez-le du même mélange dans une coquille, sans chaux ; remuez avec un bois, et lorsqu'il aura déposé pendant une nuit, le lendemain vous en poserez comme vous voudrez, ayant soin de mettre du clair de blanc d'œuf par dessus. Vous recouvrirez également de clair de blanc d'œuf les vêtements et tout ce que vous aurez peint au folium et au carmin. Quant aux cendres cuites qui resteront, vous pourrez les garder longtemps sèches.  

Notes :
Manuscrit dont est extraite la recette.
Dictionnaire d'Archéologie sacrée. 1851. 
1- Folium.
Morelle, maurella, tournesol, croton des teinturiers (chrozophora tinctoria Juss).

2- Tourtes.
Préparation de la cendre humidifiée sous forme de galettes miniatures ressemblant à des petites tourtes.

Télécharger la fiche n° 013. CNN01. ROU-07.
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures