Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

COULEURS DE CHAIR - CARNATIONS. RECETTE N° 1.

Nom usuel : Couleurs de chair ou carnations.
Nom vernaculaire : Idem.
Domaine : Végétal / Minéral
Broyage : Selon recette.
Détrempe : Selon recette.

Manuscrit source : L'Art d'Enluminure Traité du XIVe siècle traduit du latin avec des notes tirées d'autres ouvrages anciens et des commentaires
Auteur : LOUIS DIMIER

RECETTE POUR FAIRE LA COULEUR CHAIR APPELÉE CARNATION (Anonyme).

Pour faire la couleur de chair dont on peint les visages et les membres découverts des figures, il faut d'abord passer une couche de terre verte mélangée de beaucoup de blanc (carnations des personnages âgés), de façon que le vert soit très faible, et en ayant soin que la couleur soit liquide. Ce blanc légèrement verdissant fera votre fond. Vous aurez à l'ombrer ensuite, et à marquer la conformation des figures, ce qui aura lieu au moyen d'un mélange de bleu foncé1, de rouge et de jaune qu'on nomme terrette, employé de même à l'état liquide. Ensuite au moyen d'un blanc à peine teinté de vert vous placerez les clairs et les rehauts, comme ont coutume d'en 
ajouter les peintres. Mêlez enfin du rouge avec un peu de blanc, et passez-le sur les endroits qui devront être plus colorés. Avec précaution et lentement, donnez de la même couleur sur les ombres. En dernier lieu faites un mélange bien coulant et léger de rouge et de beaucoup de blanc, avec lequel vous passerez sur toutes les chairs, en ayant soin d'en mettre moins dans les ombres que sur les rehauts. Si les figures étaient très petites je conseillerais de ne toucher dans cette dernière opération que les rehauts, et même de revenir ensuite sur ces rehauts avec du blanc pur. Vous ferez ensuite les yeux avec du blanc et du noir, puis vous tracerez au moyen du rouge, de noir et d'un peu de jaune mêlés, les différents traits2 aux lieux convenables. On peut aussi se servir pour cela de l'indigo, ou simplement du noir.

Notes :
1- De nigro indico
Lecoy de la Marche dans son résumé traduit par:« de noir d'indigo ».

2- Profilaturas.
Lecoy de la Marche traduit par: « les contours ». 
Même erreur que dessus. Il s'agit des traits au pinceau soit sur les bords, soit dans le champ de la figure, pour redonner aux objets la forme que la couleur opaque a effacée.

Télécharger la fiche n° 141. TEC01.PEI 05.
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures