Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

COULEURS DE CHAIRS. RECETTE N° 4.

Broyage : Selon recette.
Détrempe : Selon recette.

Manuscrit source : Diversarum Artium schedula. Essai sur divers Arts
Auteur : THÉOPHILUS (RUGERUS)

DE LA VENEDA A PLACER DANS LES YEUX1
Mêlez du noir avec un peu de blanc ; cette couleur s'appelle veneda. Couvrez-en les prunelles des yeux. Ajoutez-y encore du blanc, couvrez les yeux des deux côtés de la prunelle ; vous mettrez une couche de blanc simple entre la prunelle et la couleur même, et vous laverez avec de l'eau.

DU POSCH SECONDE MANIÈRE1
Prenez du posch dont il a été parlé plus haut, mêlez-y en plus grande quantité du vert foncé et du rouge, de manière qu'il devienne l'ombre de la couleur précédente, couvrez l'espace intermédiaire des sourcils et des yeux, le dessous des yeux au milieu et près du nez, ce qui est entre la bouche et le menton, le duvet ou la barbe des
adolescents; la moitié des paumes de la main vers le pouce, les pieds au-dessus des petites articulations, les visages d'enfants et de femmes depuis le menton jusqu'aux tempes.

DU ROSE SECONDE ESPÈCE1.
Mêlez du cinabre avec du rose, vous en mettrez une couche au milieu de la bouche de manière que la couleur précédente ressorte au-dessus et au-dessous. Faites des traits fins sur le rose dans la face, au cou et au front; vous en marquerez les articulations dans les paumes et les jointures de tous les membres, ainsi que les ongles. 

DE LA LUMIÈRE SECONDE ESPÈCE. (rehauts)1
Si la face est tellement sombre qu'une seule espèce de lumière ne lui suffise pas, ajoutez-y plus de blanc, et vous tracerez des traits fins partout sur la première lumière. 

DES CHEVEUX D'ENFANTS, D'ADOLESCENTS ET DE JEUNES GENS1
Mêlez un peu de noir avec de l'ocre, et couvrez-en les cheveux d'enfants en les divisant avec du noir. Ajoutez plus de noir à l'ocre, couvrez-en les cheveux de jeunes gens, puis éclairez avec la seconde espèce de lumière décrite plus haut. 

DE LA BARBE DES ADOLESCENTS1
Mêlez du vert foncé, du rouge, et si vous le voulez, un peu de rose, et peignez-en la barbe des adolescents. Mélangez de
l'ocre, du noir et du rouge, et peignez'en les cheveux des jeunes gens; éclairez-les avec de l'ocre mêlée avec peu de noir; avec le même mélange faites des traits noirs dans la barbe.

Notes :
1 - Ces recettes sont tirées de l'ouvrage publié par M. R. Hendrie reprenant la version la plus complète de « De Diversis Artibus seu Diversarum Artium Schedula » du British Museum. Elles sont citées dans l'ouvrage intitulé « Dictionnaire d'Archéologie Sacrée », auteur: M. J. J. Bourassé, Chanoine de l'Eglise Métropolitaine de Tours, publié par M. l'Abbé Migne éditeur de la Bibliothèque Universelle du Clergé, tome deuxième imprimé et vendu aux Ateliers Catholiques, rue d'Amboise au Petit-Montrouge, Barrière d'Enfer de Paris. 1851.

Télécharger la fiche n° 144. TEC01.PEI 08.
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures