Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

PRÉPARATION DU PARCHEMIN. RECETTE N° 1.

Nom usuel : Parchemin.
Nom vernaculaire : Pergamino.
Origine du nom : Pergame. Grèce.
Domaine : Animal
Auteur : ANONYME

Traitement du parchemin avant calligraphie et enluminure
Ce traitement comprend les quatre opérations suivantes:
- 1. Le ponçage.
- 2. Le blanchissage.
- 3. Le lissage.
- 4. Le lustrage.

- 1. Le ponçage.
Après tension du parchemin sur le cadre, le poncer longuement deux fois sur les deux faces bien sèches à l'aide des mélanges suivants:    
Premier ponçage.
- Os de seiche1: 4 mesures.
- Ponce blanche moulue: 8 mesures.
- Gomme sandaraque2: 2 mesures. 
Deuxième ponçage.
- Os de seiche: 4 mesures.
- Pierre ponce blanche moulue: 2 mesures.
- Blanc de Meudon3: 3 à 5 mesures.    

 Cette opération consiste à enlever les aspérités afin d'uniformiser le grain de la peau. Un long ponçage permet, par la palpation fréquente du grain, d'obtenir une granulométrie très fine de celui-ci, et donc une grande qualité de surface désormais très douce, agréablement ressentie du copiste par l'intermédiaire de la plume naturelle. 
La croûte (côté chair) présente une surface pelucheuse et la fleur (côté laine ou poil), une surface granuleuse. Un 

blanchissage à la craie, sur les deux faces, rend celles-ci granuleuses, d'où la nécessité d'un long ponçage à la pierre ponce. Ce ponçage doit-être effectué avec une pression très légère afin d'éviter l'apparition de 
petites scarifications et crevasses, non réparables, et très désagréables pour la plume du copiste.

- 2. Le blanchissage.
Cette opération, pratiquée à l'aide d'un bloc de craie fine et blanche, est destinée comme son nom l'indique à blanchir le parchemin. Elle était surtout pratiquée sur des  parchemins de grande qualité devant recevoir des œuvres majeures destinées aux commanditaires fortunés.
 
- 3. Le lissage.
Ce traitement s'effectue avec une lourde pierre d'agathe en frottant très durement les deux faces du parchemin, 
ce qui a plus particulièrement pour effet d'écraser les grains côté fleur (côté poils ou laine).

- 4. Le lustrage.
 Après avoir effectué les deux ponçages comme décrits ci-dessus, disperser sur le parchemin du blanc de Meudon pur et le lisser avec le côté laine d'un petit morceau de peau d'agneau. 

Notes :
1- Os de seiche
Sépion, dont la partie dure est composée essentiellement d'aragonite, minéral de formule Ca CO3. L'os de seiche doit être préparé en enlevant toute la partie dure (aragonite), puis en broyant très finement la partie molle avant utilisation.

2- Gomme sandaraque.
Du grec ancien sandarakê

3- Blanc de Meudon
Blanc à base de craie de formule Ca CO3.

Télécharger la fiche n° 150. PRE01. PAR-01.
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures