Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

ROUGE CINABRE. RECETTE N° 1.

Nom usuel : Cinabre.
Nom vernaculaire : Vermillon.
Origine du nom : Du latin cinnabarus
Formule chimique : HgS sulfure de mercure
Broyage : Selon recette.
Détrempe : Selon recette.

Manuscrit source : L'Art d'Enluminure.Traité du XIVe siècle traduit du latin avec des notes tirées d'autres ouvrages anciens et des commentaires
Auteur : LOUIS DIMIER

DE L' EMPLOI DU CINABRE POUR FAIRE LE CORPS DES LETTRES.

Prenez du cinabre1 de parfaite qualité et broyez-le à sec parfaitement. Détrempez-le ensuite de blanc d'oeuf, quand la pâte sera bien égale, mettez-la à sécher sur la pierre. Une seconde fois détrempez-la avec d'autre blanc d'oeuf frais; quand elle sera bien molle, recueillez-la dans le godet2, mettez-y de la sanie d'oreille, et excessivement peu de miel, pour que quand la couleur sera mise sur le parchemin, elle brille et ne se fende pas. S'il y avait trop de miel, elle serait gâtée. D'autre part ayez soin que dans le flacon où votre blanc est gardé, il y ait toujours un peu de réagal3 (réalgar) ou de quelque autre drogue qui l'empêche de se corrompre comme il a été dit ci-dessus. 
S'il s'agit de cinabre pour écrire, c'est assez de le broyer bien finement sur la pierre.

Notes :
1- Cinabre
Pigment minéral naturel de formule HgS souvent confondu avec le vermillon qui est un pigment artificiel.
2- Dans le résumé qu'il donne de ce passage, Lecoy de la Marche traduit par cornue, certainement impropre. 

3- Réagal
Autre graphie du réalgar.

Télécharger la fiche n° 016. CNN01. ROU-08.
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures