Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

DISSOLUTION SULFATES DE FER ET CUIVRE. RECETTE N° 4.

Nom usuel : Sulfates de fer et de cuivre.
Nom vernaculaire : Vitriol de Mars pour le sulfate de fer, et vitriol de Chypre pour le sulfate de cuivre.
Origine du nom : Synonymes: couperose verte ou vitriol martial.
Domaine : Minéral
Broyage : À l'eau pure.

Manuscrit source : Conservatoire numérique des Arts et Métiers : cnum.cnam.
Auteur : ANONYME

Dissolution de vitriols1.

Vous aurez à dissoudre dans de l'eau, du vitriol de Mars2, et du vitriol de Chypre3: vous pulvériserez l'un et l'autre, et vous les mettrez séparément dans quelques vaisseaux de verre avec de l'eau commune bien pure. Vous chargerez beaucoup la dissolution de vitriol de Mars, et vous la ferez filtrer par un papier gris: vous ne la garderez pas long-temps sans l'employer, parce qu'elle déposeroit une ocre jaune qui la rendroit trouble quand vous viendriez à remuer la bouteille, pour la verser; vous ferez bien même d'y mêler un peu d'esprit de vitriol, pour retarder ce dépôt. Quand à la dissolution de vitriol bleu ou de Chypre, vous la tiendrez plus légère, sur-tout, lorsqu'elle devra servir à donner une teinture bleue, par le
mélange de l'esprit volatil de sel ammoniac.

Notes :
1- Vitriol.
Mot issu de l'ancien français védriol « sulfate de fer ». Mot  attesté dans les Gloses de Rachi au XIe siècle.

2- Vitriol de Mars.(vitriol vert).
C'est le sulfate de fer.

3- Vitriol de Chypre.(vitriol bleu).
C'est le sulfate de cuivre.

Télécharger la fiche n° IAN 06. MOR - 04.
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures