Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

COULEUR JAUNE MASSICOT. RECETTE N° 1.

Nom usuel : Jaune de plomb.
Nom vernaculaire : Massicot.
Domaine : Minéral
Formule chimique : Protoxyde de plomb (PbO jaune). 2Pb CO3. Pb (OH)2.

Manuscrit source : Dictionnaire d'Archéologie Sacrée. Par M. J. J. BOURASSÉ, Chanoine de l'église métropolitaine de Tours. Publié par M. l'Abbé Migne.Tome deuxième, s'imprime et se vend chez J. P. Migne, éditeur aux Ateliers Catholiques, rue d'Amboise au Petit Montrouge, Barrière d'Enfer de Paris. 1851.
Auteur : M. J. J. BOURASSÉ

Note E. Flavus color, cap. 1.
Théophile a décrit le procédé usité de son temps pour faire la céruse brûlée des anciens, le massicot ou minium des modernes; suivant la durée que l'on doit mettre à chauffer. La couleur jaune, flavus color, est faite de céruse brûlée. (Tabula voc. syn. ; mss. Le Bègue.) Cette couleur était encore appelée par les Byzantins arxica ou arsicon. L' arsicon ou arxica ressemble à l'orpiment: c'est une couleur jaune. En la mélangeant avec le suc de la plante appelée scaldalussa, on fait du vert; le suc d'autres plantes est également bon pour cela. (Id.)
Il n'y a pas de doute que l'arxica de Cennino Cennini ne soit le massicot ou le protoxyde de
plomb. « Le jaune, dit-il; est une couleur qui se nomme arzica, etc. ; elle est le produit de la chimie; mais elle est peu usitée. Il ajoute: « Cette couleur est très délicate, perd sa vigueur à l'air et n'est pas bonne pour la peinture murale »: elle conviendrait mieux pour un autre genre de peinture. En mélangeant un peu de giallorino (jaune de Naples) avec un peu de bleu d'Allemagne, on forme un beau vert. Il nous apprend que cette couleur était employée par les peintres en portraits ai miniatori. Le mot archimiato peut bien avoir été introduit par le chevalier Tambroni, dans sa note sur ce chapitre, puisqu'il rapporte l'arxica de Cennini à la gomme gutte d'aujourd'hui. Cennini emploie la même

expression en décrivant le minium: « Rosso è un coloré, che si chiama minio, il quale è artifiziato per archimia ». « Le roux est une couleur qui s'appelle minium, laquelle est composée par la chimie.
Les écrivains espagnols et portugais, qui paraissent avoir conservé plus longtemps les vieilles expressions, appellent le protoxyde de plomb du nom de azarcon ou zarcaon. (Voy. Carducho, Dialogos de la pintura, dial. VIII, pag. 132; Francisco Pacheco, Arte de la Pintura, liv. III, pag. 387, 590 et 404. - Nunez, Arte da Pintura, pag. 67.
Durant la combustion du plomb pour la préparation du minium, le jaune protoxyde de plomb se produit; il est séparé du plomb en grattant par la trituration. Le massicot suspendu dans
l'eau est purifié. Après avoir déposé quelque temps, il est recueilli et séché: c'est le massicot des modernes. Le massicot est une couleur usitée dans la peinture à l'huile, pourvu qu'on l'emploie seul. 

Télécharger la fiche n° CAA01. JAU-01
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures