Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

MARC DE LAQUE COLOMBINE. RECETTE N° 4.

Nom usuel : Bois de braise, brésillet.
Nom vernaculaire : Laque colombine.
Origine du nom : Probablement le port de Colombo d'où partaient les cargaisons de bois de braise (caesalpinia sappan).
Domaine : Végétal
Origine géographique : Indes orientales, puis plus tard Indes occidentales.
Principe colorant : Brésiline.

Manuscrit source : Traité de mignature pour apprendre aisément à peindre sans maistre, avec le secret de faire les plus belle couleurs, l'or bruni, et l'or en coquille. 1696
Auteur : CLAUDE BOUTET- CHRISTOPHE BALLARD

 MARC DE LAQUE COLOMBINE OBTENUE AVEC LE BOIS DE BRAISE (Caesalpinia sappan).

Pour faire une belle couleur de pourpre, outre le carmin pour l'huile1 et pour la détrempe2, prenez le marc de la laque colombine, qui tombe au bas de la phiole, où il y a de l'os de seiche, laissez-le seicher, et broyez-le, il n'y a point de laque fine qui soit si vive: Si vous la voulez mesler avec la laque, vous donnez plus de force à la laque. Autres secrets pour faire le carmin et l'outremer de différentes manières, et des laques fines, colombines, des verds, et d'autres couleurs de plusieurs façons, le tout propre pour la mignature.
 

Notes :
1- Ici, l'auteur fait référence à la technique de la peinture à l'huile. 

2- Ce terme de détrempe fait référence à la technique de la peinture des enluminures.

Télécharger la fiche n° 027. CNA01. ROU-09
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures