Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

BLEU OUTREMER. RECETTE N° 6.

Nom usuel : Lapis-lazuli, bleu outremer, ultramarinum.
Nom vernaculaire : Azur d'Acre, pierre d'azur.
Origine du nom : Du latin lapis pour pierre et lazuli pour azur. Génitif du latin médiéval lazulum, emprunt de l'arabe populaire lâzurd, de l'arabe classique lazaward, emprunt au persan lâzward dont est issu azur.
Domaine : Minéral
Origine géographique : Afghanistan région du Pamir, mines de Kokcha et de Sar-e-Sang, vallée du Badakhstan.
Principe colorant : Lazurite.
Formule chimique : [Na, K, Ca]8-x [(SO4, S, Cl]1-y [(Alz Si1-z O4)6].

Manuscrit source : Traité de mignature pour apprendre aisément à peindre sans maistre, avec le secret de faire les plus belles couleurs, l'or bruni, et l'or en coquille. 1696
Auteur : CLAUDE BOUTET- CHRISTOPHE BALLARD

Autres secrets pour faire le carmin et l'Outremer de différentes manières, et des laques fines, colombines, des verds, et d'autres couleurs de plusieurs façons, le tout propre pour la mignature.

L'Outremer.
 
Prenez une demi-livre de lapis- lazuli, mettez-le sur des charbons bien ardents, iusques à ce qu'il soit tout rouge comme les charbons mêmes, ensuite éteignez-le dans le vinaigre bien fort, et broyez-le sur un porphire ou autre pierre bien dure avec eau de vie rectifiée, plus vous le broyerez et plus beau sera l'outremer; laissez-le sur le porphire ou dans quelque vaisseau iusques à ce que vous ayez fait le pastel1 pour y incorporer ledit lapis. Pour le faire prenez un quarteron de cire jaune, un quarteron de thérébentine, autant 
de résine, et autant d'huile de lin, faites fondre le tout ensemble à petit feu, et quand tout sera fondu, et qu'il commence à boüillir, il sera cuit. Alors il faut verser le tout dans une écuelle vernissée, et ce sera le pastel1 d'outremer, duquel vous prendrez une quantité semblable à celle du lapis, et vous paitrirez le tout ensemble sur le marbre, c'est-à-dire le lapis et le pastel, lesquels estans bien incorporez, vous les laisserez reposer une nuit; et ensuite pour faire sortir l'outremer qui sera dans ledit pastel, versez de l'eau claire dessus, et paitrissez-le avec les mains comme qui paitrit de la paste, alors l'outremer sortira et tombera dans une escuelle que vous tiendrez sous vos mains pour le recevoir, et le laisserez reposer dans la dite eau, iusques à ce que vous voyez que l'outremer soit au fond de la dite eau.

Notes :
1- Pastel.
Le nom de pastel donné à la préparation citée dans cette recette, trouve son origine dans sa ressemblance avec la boule bleue de pastel (isatis tinctoria) appelée cocagne, et commercialisée sous cette forme.

Télécharger la fiche n° 031. CNN02. BLE-02
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures