Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

BLEU OUTREMER. RECETTE N° 3

Nom usuel : Lapis-lazuli, bleu outremer, ultramarinum.
Nom vernaculaire : Azur d'Acre, pierre d'azur.
Origine du nom : Du latin lapis pour pierre et lazuli pour azur. Génitif du latin médiéval lazulum, emprunt de l'arabe populaire lâzurd, de l'arabe classique lazaward, emprunt au persan lâzward dont est issu azur.
Domaine : Minéral
Origine géographique : Afghanistan région du Pamir, mines de Kokcha et de Sar-e-Sang, vallée du Badakhstan.
Principe colorant : Lazurite.
Formule chimique : [Na, K,Ca]8-x [SO4, S, CI]1-y [(Alz Si1-z O4)6].
Auteur : ANONYME

Faire rougir plusieurs fois et jeter dans l'eau fraîche. Broyer à l'eau pour en former des trochisques1 que l'on fait sécher à une douce chaleur. Faire un mastic du double du poids du lapis-lazuli, composé d'huile de lin, de cire jaune, de colophane, et de poix résine, de chacune 1 livre, et de 2 onces de mastic blanc, le tout bouilli à un feu doux pendant 1 heure, et passé ensuite à travers un linge. On enveloppe le mélange lapis-lazuli et mastic dans un morceau de toile neuve, pour en former un nouët2 que l'on trempe dans une quantité suffisante d'eau claire et chaude dans laquelle on pétrit ce nouët2 avec la main, ou avec des spatules de bois, pour en faire sortir la couleur. La première eau est quelquefois sale, alors on la change et l'on continue de pétrir le nouët jusqu'à ce que l'eau se soit teinte de la plus grande partie de la couleur du lazulite. Pour obtenir des outremers de différentes qualités, on divise l'opération en plusieurs, en se réglant, pour les nuances de chacune d'elles, sur la richesse du lazulite.

Notes :
1- Trochisque
Le trochisque est une composition sèche, dont les principaux ingrédients, après avoir été mis en poudre tr?s fine, sont incorporés dans une liqueur convenable, comme dans des eaux distillées, du vin, du vinaigre, ou dans des mucilages, et réduits en une masse, dont on forme de petits pains ou de petites boules, comme l'on veut, et qu'on fait sécher à l'air loin du feu. 

2- Nouët.
Linge noué, dans lequel on a mis quelque substance pour la faire infuser, bouillir ou filtrer.

Télécharger la fiche n° 033. CNN01. BLE-04
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures