Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

ROUGE-VIOLET. RECETTE N° 2.

Nom usuel : Tournesol en pains.
Domaine : Végétal
Origine géographique : Rivages de la Méditerranée, des îles Canaries, des îles du Cap-Vert, Suède, Ecosse, Irlande, Pays de Galles.
Principe colorant : Orcéine
Formule chimique : (C7H7N03) (C28H24N2O7).

Manuscrit source : Traité complet des propriétés, de la préparation et de l'emploi des matières tinctoriales et des couleurs. 1828.
Auteur : J. CH. LEUCHS

 Le cutbear est une poudre rouge de même nature, mais qui est ordinairement préparée avec le lichen à couleur L. tartareus. En Hollande on vend aussi une préparation d'orseille liquide sous le nom de tournesol rouge (Rood lackmeos). La matière colorante de ce lichen est résineuse ainsi que celle des espèces voisines, et les poudres et les pâtes de couleur qu'on en obtient (persio, cut-bear et orseille) renferment de l'ammoniaque. Le Traité de chimie minérale, végétale et animale par J.J. Barzelius, volume 6, pages 19 et 26 cite ce passage: Orseille, on donne ce nom à une matière colorante que l'on prépare avec différentes espèces de lichens, principalement avec les lichens rocella, parellus, tartareus, deustus, et dealbatus
L'Encyclopédie Diderot, cite aussi: Le tournesol ne se fait qu'avec le suc de la maurelle.
 

Notes :
Des textes anciens, mais aussi récents, confondent les noms des végétaux à l'origine des matières colorantes et tinctoriales bleues et rouge-violet tels que l'orseille et le tournesol, avec les noms des principes colorants issus de ces mêmes plantes. 
1- Orseille.
Nom donné par les teinturiers à une technique de préparation de la couleur rouge-violacée obtenue à partir de divers lichens terrestres tels que le lichen parellus (parelle) récolté principalement en Auvergne. 
2- Tournesol en pains.
Cétait le nom, non conforme, donné à une technique de préparation de la couleur obtenue à partir des lichens maritimes principalement représentés par rocella tinctoria, (d'autres sources citant aussi le lichen ceanora tartarea), alors que le nom de tournesol utilisé ici désigne en réalité non pas un lichen maritime mais bien le végétal terrestre chrozophora tinctoria appelé également tournesolfolium ou croton tinctorium (croton des teinturiers). 
3- Tournesol en drapeaux.(pezzuoles de Cennino Cennini).
C'était le nom d'origine donné à une technique de préparation de la couleur obtenue à partir du végétal terrestre Chrozophora tinctoria appelé aussi tournesol, folium, ou croton tinctorium (croton des teinturiers).

Télécharger la fiche n° 002. CNN01. ROU-02.
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures