Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

VIOLET DE CAMPÊCHE. RECETTE N° 1.

Nom usuel : Bois de Campêche.
Nom vernaculaire : Bois d'Inde (il s'agit ici de l'Inde occidentale c'est-à-dire le Mexique après sa découverte au XVIe s.).
Origine du nom : Du latin: Haematoxylum campechianum.
Domaine : Végétal
Origine géographique : Mexique.
Principe colorant : Hématéine ou hématoxyline.
Formule chimique : C16 H14 O6
Auteur : ANONYME

Prends de l'urine humaine1 et agite-la bien pendant plusieurs jours pour la clarifier en l'écumant. Après clarification, couvre un récipient avec des petites baguettes de bois, et sur ce support de branchettes pose une toile de lin et sur cette toile mets 1/3 de part de chaux vive pour 2 parts de cendres de sarments de vigne. Filtre ton urine clarifiée à travers cette lessive, et lorsqu'elle sera filtrée, fais-en une décoction dans laquelle tu verseras 1 part de bois de Campêche très finement râpé et à laquelle tu ajouteras 1/4 de part d'alun de roche préalablement enfermé dans un nouët2 de toile fine. Laisse cette décoction reposer au calme pendant 3 jours. Ensuite fais bouillir3 le tout très lentement et à feu très doux pendant 15 minutes, sans oublier de remuer souvent avec une cuillère de bois. Ôte la couleur du feu, passe-la par le filtre4 et tu trouveras dans celui-ci une très belle laque d'une magnifique couleur violette5.

Note personnelle sur cette recette:
Il est intéressant de rapprocher et de comparer cette recette dont l'auteur est anonyme, avec la recette:  ROUGE DE LAQUE INDIENNE. RECETTE N° 1. décrite dans O livro de como se fazem as cores de Abraham ben Judah ibn Hayyim. 

Notes :
1- L'urine entrant dans la composition de cette recette sera préférée vieille. 
2- Petite bourse de toile fine dans laquelle on enferme l'alun soit par une couture soit par une ligature.
3- Pendant la cuisson tu observeras la formation d'une écume à la surface de la décoction, c'est la florée ou fleurée, sorte de laque très prisée des peintres enlumineurs et qui leur était vendue par les teinturiers après l'avoir écumée et séchée.
4- On peut observer que l'urine qui avant le filtrage était teintée par la substance colorante violette du bois de Campêche, l'hématoxyline, redevient claire et reprend sa couleur naturelle après avoir été filtrée, abandonnant ainsi dans le fond et sur les parois du filtre, la laque qui s'y trouvait en suspension. 
5- La couleur de la laque violette du bois de Campêche s'avive considérablement en ajoutant du sulfate de cuivre dans le bain de cuisson, avec le bois de braise, l'ajout de sulfate de fer donne un précipité violet.

Télécharger la fiche n° 003. CNA01. VIO-01.
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures