Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

VERT - DE - GRIS. RECETTE N° 8.

Nom usuel : Vert-de-gris.
Nom vernaculaire : Vert salé, vitriol bleu, vitriol de Vénus, couperose bleue.
Origine du nom : Viride hispanicum.
Domaine : Minéral
Principe colorant : Acétate basique de cuivre
Formule chimique : Cu (CH3 CO0)2 [Cu(OH)2]3. 2H2O
Broyage : Avec du safran bien pilé.
Détrempe : À l'eau gommée.
Auteur : ANONYME

 RECETTE DU RÉSINATE DE CUIVRE. (Anonyme).
Prendre de la térébenthine de Venise ou de la colophane (résine de pin appelée aussi arcanson) nom qui serait à l'origine du nom de la ville d'Arcachon. Mettre à fondre la résine ou la térébenthine à feu très doux en veillant à ce que lors de la cuisson elles ne débordent pas. Ajouter l'acétate de cuivre (vert-de-gris) à cette cuisson. On chauffe doucement jusqu'à obtention de la couleur verte recherchée (cette couleur est d'abord vert-bleu foncé puis, ensuite, vert plus tendre). Après obtention de la couleur convenable, filtrer le tout au linge. Après filtrage, laisser sécher le résidu (sédiment) dans le filtre et l'utiliser détrempé pour enluminer.
 

Télécharger la fiche n° 059. CAR01. VER-03
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures