Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

ASSIETTE À DORER. RECETTE N° 5.


Manuscrit source : O livro de como se fazem as cores. 1462. (le Livre des couleurs) Manuscrit ms. 1959 (De Rossi ms.945), Bibliothèque Palatine de Parme. Italie
Auteur : ABRAHAM BEN JUDAH IBN HAYYIM

Pour ceux qui veulent appliquer de l'or ou d'autres couleurs, comment ils doivent procéder et mélanger, c'est ainsi qu'ils doivent faire nous en avons fait l'expérience. Tout d'abord, quand tu veux appliquer l'or, prends de l'ocre et du blanc de plomb, autant de l'un que de l'autre, et un peu de craie. Rassemble tout cela et pile-le longtemps et très bien avec du blanc d'oeuf: cela doit-être très fluide et très léger. Si c'est trop fort, ajoute un peu d'eau et mélange bien. Et si c'est trop léger, ajoute du blanc d'oeuf. Essaie cette assiette sur un parchemin. A l'endroit où tu veux appliquer l'or, étale d'abord cette préparation au pinceau, et avant qu'elle ne sèche, applique l'or par-dessus. Ensuite, brunis-le bien avec une dent de sanglier ou de cheval.

DU BRUNISSAGE.
Si tu veux bien brunir l'or ou l'argent, frotte bien le brunissoir dans ta main propre1, ouvre la bouche et souffle sur l'or pour le réchauffer. Que le brunissoir soit chaud. Couvre l'or d'un linge de lin usé et brunis l'or une autre fois par-dessus le linge, après avoir de nouveau réchauffé le brunissoir, [brunis] par-dessus le torchon et en soufflant la bouche ouverte. 

ASSIETTE À BRUNIR À L'EAU DE SON. 
Prends du son grossier et mets-le à tremper dans une écuelle vernissée. Quand il aura bien trempé, filtre-le à travers un linge propre plié. Cette eau, tu la mettras où tu sais, et l'or par-dessus. Brunis-le comme il faut avec une dent de sanglier.

Notes :
1- Il faut comprendre que comme le brunissoir est réchauffé dans la main, celle ci doit donc être très propre.
 
Traduction française du manuscrit : Anne-Marie Quint-Abrial et Michel Larroche. 

Recette communiquée par Michel Larroche.

Télécharger la fiche n° 073. DOR01. ASS-05
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures