Recettes des encres

Recettes des couleurs

Les Violets

Les Orangés

Les couleurs artificielles

Les Blancs

Les couleurs naturelles
Les couleurs artificielles

Les supports

Traitement du parchemin

Traitements des plumes

Recettes des ingredients additifs

Techniques de peinture

Recettes des dorures

Michel Larroche

BATTAGE DE L'OR. RECETTE N° 3.

Domaine : Minéral

Manuscrit source : Diversarum Artium schedula. Essai sur divers Arts
Auteur : THÉOPHILUS (RUGERUS)

DE LA FEUILLE D'OR.
Prenez du parchemin grec, qui se fait avec du chiffon de lin; vous le frotterez des deux côtés avec de la couleur rouge, qui se fait par la combinaison du sinople, c'est-à -dire de l'ocre, sèche et broyée très fin; vous le polirez avec grand soin avec une dent de castor, d'ours ou de sanglier, jusqu'à ce qu'il soit brillant et que la couleur y adhère par le frottement. Coupez ensuite avec des ciseaux ce papier par carrés de quatre doigts de hauteur sur quatre doigts de long et autant de largeur. Puis, avec du vélin d'égale grandeur, vous ferez une espèce de bourse cousue très solidement, assez ample pour contenir beaucoup de morceaux de papier rougi. Cela fait, prenez de l'or pur et faites-le amincir au marteau, 
sur une enclume dont la surface soit bien unie, et avec tant de soin qu'il n'y ait aucune fracture dans l'or; coupez-le ensuite par carrés de la grandeur de deux doigts. Puis vous mettrez dans la bourse un carré de papier rougi, et par-dessus, au milieu, un carré d'or; un autre carré de papier et un autre d'or, et ainsi de suite, jusqu'à ce que la bourse soit pleine, et de manière que l'or soit toujours placé au milieu. Ayez ensuite un marteau coulé d'auricalque, étroit prés du manche et large dans son plat. Vous en frapperez la bourse sur une grande pierre bien unie, à coups modérés et non violents. Vous y regarderez souvent, et vous verrez si vous voulez rendre l'or tout à fait mince, ou médiocrement épais. Si l'or, en s'amincissant, s'étendait et dépassait 

 les bords de la bourse, vous le couperez avec des ciseaux petits et délicats, destinés uniquement à cet usage. Tel est le procédé pour faire la feuille d'or. Lorsque vous l'aurez amincie à votre gré, à l'aide des ciseaux vous en couperez autant de morceaux que vous voudrez et vous en ferez des nimbes autour de la tête des principaux personnages, sur les étoles et les bordures de vêtements, et selon qu'il vous plaira.  

Notes :
Ouvrage dont est tirée la recette : Dictionnaire d'Archéologie Sacrée.(M. J. J. Bourassé).Tome deuxième, publié par M. L'abbé Migne., éditeur aux ateliers catholiques, rue d'Amboise, au Petit-Montrouge, barrière d'Enfer de Paris.1851.

Télécharger la fiche n° 084. DOR01. BAT-01
| Manipulations des recettes | Couleurs des enluminures | Glossaire | Tableau de correspondances | Bibliographie |
cliquez sur les vignettes pour voir mes enluminures